Montréal, le 12 mars 2020 – La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) suit de près l’évolution de la maladie à coronavirus (COVID-19). Bien que l’Agence de la santé publique du Canada évalue toujours le risque pour la santé des Canadiens comme étant faible, elle estime toutefois que la situation peut changer soudainement. Dans une déclaration publique faite hier, le 11 mars, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a quant à lui qualifié la situation de pandémie et invité les gouvernements du monde à adopter des stratégies globales visant à prévenir les infections et limiter au maximum la propagation.

Dans ces circonstances, la communauté universitaire québécoise doit se tenir prête. Tel qu’observé dans plusieurs régions du monde, les mesures de prévention et de lutte contre l’infection comprennent notamment la fermeture d’établissements universitaires, le recours à la formation à distance et au télétravail, ainsi que l’annulation d’activités académiques tels que les conférences, colloques et programmes d’études à l’étranger.

En respect de leur autonomie, la FQPPU invite les syndicats et associations représentant le corps professoral québécois à participer activement à l’élaboration des plans d’intervention institutionnels dans leurs universités respectives, puisque les mesures qui seront prises auront des effets sur les conditions d’enseignement, d’encadrement des étudiants et sur la conduite de la recherche. Par ailleurs, si les établissements ont la responsabilité d’assurer la protection des membres du personnel et de la communauté étudiante, les syndicats et associations sont appelés à agir de façon proactive et de veiller à ce que des mesures adéquates soient envisagées si la situation l’exige.

En ce qui a trait aux évènements organisés par la FQPPU, notamment la Journée d’études sur le climat qui a lieu demain et le Conseil fédéral d’avril prochain, nous comptons pour l’instant nous en tenir au calendrier prévu. Nous demandons toutefois aux personnes qui participent à ces activités d’agir avec précaution et de suivre les recommandations faites par les autorités publiques du Québec et du Canada en matière de prévention, notamment en ce qui concerne les personnes qui ont récemment voyagé dans un pays touché par le COVID-19.

La FQPPU continuera de suivre avec vigilance l’évolution de cette situation et compte mettre en application les directives des gouvernements québécois et canadien. Elle tiendra ses membres au courant des faits nouveaux si la situation l’exige.

– 30 –

Depuis 1991, la FQPPU est l’instance de concertation et de représentation du corps professoral québécois.

Renseignements :

Hans Poirier, FQPPU
514 843-5953 / 514 755-5858
www.fqppu.org
facebook.com/fqppu
@FQPPU


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X