Devant l’Assemblée nationale du Québec, madame Marie Malavoy, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur, a déposé une pétition électronique réclamant le retrait du projet de loi 38 et la convocation d’États généraux sur l’université québécoise. Lancée par la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU), avec l’appui des membres de la Table des partenaires…

Communiqué de presse complet (format PDF)

Communiqué


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X