La Fédération québécoise des professeurs d’université, la Fédération des enseignants de cégep et la Fédération nationale des enseignants du Québec demandent à Québec de décréter un moratoire sur les droits de scolarité et de reprendre les négociations avec les étudiants.

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi matin pour dénoncer l’attitude du gouvernement Charest dans ce dossier, les fédérations se sont dites « indignées de la manière avec laquelle le gouvernement gère le conflit depuis le début ». Le gouvernement Charest, disent-elles, fait preuve d’un « cynisme envers la jeunesse qui est inacceptable »….

Cet article est paru sur radio-canada.ca le 26 avril 2012


Partagez cette page :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

X