Communiqué de presse

La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) avait fait ses devoirs en prévision du chantier sur la loi encadrant l’université québécoise. Bien qu’elle n’endosse pas toutes les conclusions du rapport qui en découle, force est de constater que les co-présidents ont également fait leur travail avec rigueur. Enfin une loi pour définir la mission, la vision, les moyens et les valeurs en plus de jeter les bases d’une refondation de l’université québécoise. Il était temps ! La FQPPU est globalement satisfaite des balises centrales que propose le rapport et estime que si le gouvernement donne une suite logique à celles-ci en créant les instances appropriées, dont un Conseil national des universités (CNU), et en améliorant le financement du réseau, nous pourrons regarder vers l’avenir avec confiance. « Nous sommes particulièrement fiers d’avoir su démontrer que la formation
des étudiantes et étudiants et le développement des institutions requièrent les meilleures conditions d’enseignement et de recherche universitaires», mentionne Max Roy, président de la FQPPU.

La Fédération est toutefois inquiète de certaines mesures préconisées par le rapport au plan de la gouvernance universitaire. L’abolition du réseau de l’Université du Québec, entre autres, apparaît comme une surprise alors que son rôle est fondamental à l’accessibilité universitaire sur le territoire. En outre, il ne revient pas au CNU d’ouvrir un débat sur la démocratie étudiante. « Nous continuerons également de militer en faveur de conseils d’administration à majorité issue de la communauté universitaire, une garantie à la fois de transparence et d’autonomie réelle dans nos institutions », assure M. Roy. La FQPPU réitère par ailleurs que si le rapport suggère certaines règles claires à divers niveaux, les critères de rémunération des cadres n’y sont pas suffisamment resserrés. La Fédération élaborera sous peu un document d’analyse plus complet se penchant sur les détails du rapport.

Depuis 1991, la FQPPU est l’organisation qui représente la majorité des professeures et professeurs des universités francophones et anglophones du Québec.

English version


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X