La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) s’oppose à la décision du gouvernement canadien de modifier substantiellement la formule de recensement national. Dévoilés le 26 juin dernier dans la Gazette du Canada, les changements imposés par décret auront de lourdes conséquences sur la recherche universitaire, en particulier, car ils priveront les chercheurs/chercheures de données statistiques fiables et comparables. Il deviendra…

Communiqué de presse complet (format PDF)

Communiqué


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X