À l’occasion de son vingtième anniversaire, la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université a remis à trois professeurs de carrière des prix pour souligner leur contribution exceptionnelle au monde universitaire et, en particulier, à la défense du corps professoral.

Pour remplir sa mission, la FQPPU doit pouvoir compter sur une documentation détaillée et une analyse approfondie de la situation universitaire. En guise d’appréciation, elle a créé un prix spécial pour la recherche consacrée à l’université québécoise. Ce prix a été remis au professeur Michel Umbriaco, de la Télé-Université (TÉLUQ), pour sa contribution exceptionnelle à la FQPPU par des travaux de recherche sur le financement universitaire.

Associé depuis plus de 35 ans à la Téluq dont il est un des fondateurs, Michel Umbriaco est présentement directeur de l’Unité enseignement-recherche Éducation. Ce professeur chercheur, responsable de cours de cycles supérieurs pour les formateurs à distance, est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’éducation, la gestion, le financement universitaire et le développement par la formation.

La FQPPU a également créé un prix spécial pour souligner les efforts consentis à la pleine reconnaissance des droits des professeures, professeurs. Ce prix a été attribué au professeur Malcolm George Baines, de l’Université McGill, pour sa contribution exceptionnelle à la vie associative au sein de l’établissement et pour sa défense du corps professoral universitaire.

Tout au long d’une brillante carrière de professeur chercheur en immunologie s’étendant sur plus de quarante ans, Malcolm G. Baines a aussi travaillé sans relâche au sein de l’Association des professeur-es et bibliothécaires de McGill et d’autres instances, à la promotion de la liberté académique et à l’amélioration des conditions de travail de ses collègues, particulièrement du personnel académique sans titularisation.

Le prix Guy-Rocher, créé en 2008, porte le nom de son premier récipiendaire. Il vient souligner un engagement intellectuel et professionnel pour la promotion et la défense de l’université québécoise. Le prix Guy-Rocher a été décerné au professeur Louis Gill, de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), pour sa contribution exceptionnelle à la vie syndicale, sa défense du corps professoral et son implication au sein de la FQPPU. Après une fructueuse carrière de 31 ans au Département des sciences économiques de l’UQAM et un engagement constant sur la scène syndicale du monde universitaire québécois, Louis Gill a toujours continué à analyser et à débattre des enjeux économiques, politiques et sociaux du Québec moderne. Auteur prolifique, il apporte une contribution importante à la réflexion sur les questions d’économie politique et, par la clarté et la vigueur de ses prises de position, il contribue aussi à l’éducation populaire et citoyenne.

La FQPPU remercie et félicite les récipiendaires de ces prix pour leur solidarité et leur dévouement continu à l’égard de leurs collègues professeurs et de l’ensemble de la communauté universitaire.

ENGLISH VERSION : Press Release (PDF)

Communiqué– 30 –

Source : FQPPU
514-843-5953
www.fqppu.org


Partagez cette page :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

X