La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU), qui a accepté d’y participer de bonne foi, tient à manifester sa grande déception à l’issue de la rencontre sur l’avenir des universités convoquée par les ministres Raymond Bachand et Line Beauchamp. Le cadre imposé par le document de réflexion du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport orientait beaucoup trop étroitement les questions à débattre, si bien que peu de réflexions pouvaient en émerger et que des conclusions semblaient écrites d’avance. Du reste, ce document de 70 pages nous est parvenu six jours ouvrables avant la rencontre et il contenait plusieurs données chiffrées inexactes. De plus, la liste des « partenaires invités » plaçait les représentantes et représentants de la communauté académique en minorité face aux gestionnaires des universités et au milieu des affaires. Ainsi, une délégation de quatre professeurs, à peine, était invitée à cette occasion.

Communiqué de presse complet (format PDF)

Communiqué


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X