Montréal, le 5 février 2021 – La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) souscrit à l’objectif louable poursuivi par le gouvernement du Québec, qui souhaite un retour en classe progressif à l’université pour pallier la détresse psychologique et briser l’isolement des étudiantes et étudiants. Elle invite toutefois les directions universitaires à déterminer la meilleure façon d’appliquer ces directives de concert avec les représentants du corps professoral de chaque établissement.

Le retour graduel à des activités d’enseignement en présentiel devra se faire de façon à assurer la santé et la sécurité de tous et à respecter les dispositions inscrites dans les contrats de travail des personnes professeures quant à leurs prérogatives en ce qui a trait au mode d’enseignement, à la pédagogie et aux évaluations.

Depuis onze mois, la pandémie entraîne une importante surcharge de travail pour les professeures et professeurs d’université. La FQPPU se réjouit donc que la ministre McCann ait officiellement reconnu hier qu’elle demande un effort considérable aux professeurs et aux enseignants.

Dans ce contexte, la Fédération s’attend à ce que les sommes supplémentaires consenties par le ministère de l’Enseignement supérieur aux établissements depuis mars 2020 pour pallier les effets de la crise sanitaire, soit un peu plus de 100 millions de dollars, soient notamment utilisées pour l’embauche d’auxiliaires et de personnel pour appuyer les professeures et les professeurs dans le volet enseignement.

Qu’importe le mode d’enseignement privilégié par chaque personne professeure, ces transformations en milieu de trimestre exigent que des ressources pédagogiques et technologiques soient disponibles pour soutenir la réussite.

La FQPPU et ses membres affiliés évaluent la situation de façon continue. Nous ferons le point lors des prochaines semaines, une fois que seront connus les plans de mise en œuvre des nouvelles directives sanitaires au sein des différentes universités québécoises.

– 30 –

Depuis 1991, la FQPPU est l’instance de concertation et de représentation du corps professoral universitaire québécois.

Source : Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU)
www.fqppu.org

Renseignements : Hans Poirier
514-755-5858 (portable)
hans.poirier@fqppu.org


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X