La FQPPU a demandé en vain au gouvernement du Québec, depuis plusieurs années la tenue d’États généraux sur l’université québécoise. Devant ces refus incessants, les quatre signataires de cette lettre, mandatés par la FQPPU, avaient entrepris d’organiser un Sommet sur l’université, au début de l’année 2013. Mais les événements récents les ont déterminés à demander au gouvernement du Québec, une fois pour toutes, la tenue d’États généraux qui rassemblent la collectivité québécoise tout entière sur l’avenir des universités…

Ce texte est paru dans Le Devoir le 16 avril 2012 sous le titre “Conflit étudiant – Vite, des États généraux sur l’université !”.


Partagez cette page :
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

X