bernard_robaireRécipiendaire : Bernard Robaire, professeur au Département de pharmacologie et thérapeutiques de l’Université McGill

L’apport exceptionnel de Bernard Robaire à la dynamisation du milieu universitaire au Québec et dans la francophonie internationale a emprunté plusieurs voies au cours des trois dernières décennies. Le lauréat a concouru à l’essor et à la démocratisation des universités québécoises, à la promotion de l’équité, à la défense de la collégialité et de la liberté académique ainsi qu’au renforcement de la vie associative des professeurs. En plus de son implication dans son institution, où il a été vice-recteur adjoint à la recherche de 1993 à 1998, M. Robaire s’est aussi démarqué lors de son passage à la Fédération des associations de professeures des universités du Québec (ancêtre de la FQPPU), où il a siégé sur le Comité sur la liberté académique dès 1984, à la Commission de la recherche du ministère de l’Éducation du Québec de 1988 à 1994, à la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaire, qu’il a présidée de 2004 à 2010, au Conseil supérieur de l’éducation, dont il a été le vice-président de 2004 à 2009, ainsi qu’à l’ACFAS, dont il a été le vice-président en 2001 et le président de 2003 à 2004.


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X