Projet de loi d’intérêt privé modifiant la Charte de l’Université de Montréal: un déni de la collégialité et une menace à la liberté d’association. Mémoire déposé à l’occasion de l’étude du projet de loi 234 à la Commission de la culture et de l’éducation.

 


Partagez cette page :
Facebooktwitterlinkedinmail

X